Meilleurs guides & prix en Moldova


Tour de la Roumanie et la Bulgarie

Tour de la Roumanie et la Bulgarie

 

Jour 1
Arrivée à Bucarest. Accueil par le guide roumain et le chauffeur. Installation à l’hôtel au cœur de la capitale roumaine pour 2 nuits. Cocktail de bienvenue, souper à l’hôtel et nuit.

 

Jour 2 Bucarest
Découverte de Bucarest incluant la Calea Victoriei, artère où eurent lieu les cérémonies entourant l’indépendance du pays, le quartier Lipscani et sa vieille église Curtea Veche, la superbe église byzantine Stavropoleos, les petites rues du vieux quartier des négociants. Visite du musée national d’Art lequel présente de riches collections d’œuvres et d’objets roumains, européens et orientaux, ainsi que des œuvres du sculpteur Brancusi.

Le diner est prévu au Monastère Darvari en compagnie d’un des plus hauts membres de l’église orthodoxe roumaine. En après-midi, visite du palais néoclassique Cantacuzino et de la maison-musée George Enescu. Promenade sur la colline de la Métropole, et visite de l’église du Patriarcat. Souper libre et soirée à l’Opéra (selon programmation). Nuit à l’hôtel.

 

Jour 3 Bucarest - Tulcea
Départ pour le delta du Danube en bordure de la mer Noire en traversant la chaîne montagneuse de la Dobrogea, une des plus anciennes au monde. Route pour Tulcea, la porte d’entrée du delta. Dîner pique-nique en route. Visite du musée d’Art populaire et d’Ethnographie, excellente introduction à l’exploration du delta, en compagnie d’un spécialiste en écologie aviaire (qui sera également notre guide pour la journée du lendemain). Souper de pêcheur à l’hôtel et nuit.

 

Jour 4 Le Delta du Danube - Tulcea
Journée sereine au cœur du Delta du Danube, très importante réserve naturelle d’une biodiversité exceptionnelle, classée au Patrimoine mondial de la Biosphère; végétation de type tropical (la plus nordique d’Europe) avec marécages, steppes et lagunes en alternance, dont la quiétude ambiante n’est troublée que par les cris et les bruissements d’ailes des oiseaux qui trouvent ici des conditions optimales de vie. Promenade en bateau privé sur le bras sinueux de Sfântu Gheorghe, bras principal absorbant un quart du débit du fleuve et qui frôle le lac lagunaire Razim avant de plonger dans la mer Noire et marquer ainsi la fin du continent européen. Dîner et dégustation de caviar (esturgeon de la mer Noire). Retour à Tulcea, souper et nuit.


Jour 5 Tulcea - Chisinau
Départ pour la République de Moldavie qui fut tantôt roumaine, tantôt soviétique et maintenant indépendante depuis 1991. Dîner en chemin. En route, arrêt dans le village de Cozmesti, pour une rencontre agrémentée de musique traditionnelle et dégustation de vin. Passage de la frontière moldave et arrivée à Chisinau, la capitale de la République de Moldavie. Installation à l’hôtel, souper et nuit.

 

Jour 6 Chisinau
Route pour Orheiul Vechi (Vieil Orhei), environ une heure de Chisinau, un des plus intéressants sites antiques du pays, ville fondée au XVe siècle sur les ruines de Chekhr Al-Djedid de la Horde D’or. Continuation pour le complexe du «Château Vartely», important vignoble moldave: visite, dégustation et diner. Route vers Milestii Mici afin de visiter en véhicules les Caves, répertoriées dans le Livre des Records Guiness comme étant la plus importante collection de bouteilles de vin au monde. Retour à Chisinau et visite partiellement à pied de la capitale. Souper dans un restaurant typique accompagné de vins provenant des Caves Milestii Mici. Nuit à l’hôtel.

 

Jour 7 Chisinau - Iasi
Départ de la République de Moldavie et retour en Roumanie. Après le passage de la frontière, arrivée à Iasi et visite de la ville, un des grands foyers culturels du pays. Dîner libre. Visite de l’imposant Palais de la Culture avec ses riches collections moldaves, de l’église des Trois Hiérarques avec la richesse et la beauté de sa décoration extérieure sculptée, de l’église catholique St-Georges et sa décoration de fresques peintes. Installation à l’hôtel. Souper dans un monastère de la ville en compagnie du starets, dégustation de vin du monastère et concert de chants roumains. Nuit à l’hôtel.

 

Jour 8 Iasi - Agapia - Gura Humorului
Première journée consacrée à la découverte des ensembles monastiques. Route pour la région de Neamţ avec ses monastères dispersés dans une nature verdoyante et luxuriante. Visite de l’ensemble monacal d’Agapia dans la vallée, d’une blancheur éclatante, entouré de petites maisons traditionnelles fleuries où vivent les religieuses. Arrêt pour admirer le travail de l’artiste Popa. Dîner dans les environs. Route pour la petite ville de Gura Humorului, plaque tournante pour l’exploration des grands monastères de Bucovine. Installation à l’hôtel, souper libre et nuit.

 

Jour 9 Les monastères de Bucovine
Seconde journée de découverte en Moldavie, principalement axée sur les monastères de Bucovine, cette région moldave appelée le «pays des hêtres», où monastères et églises ont leurs murs extérieurs couverts de fresques peintes, créant ainsi un ensemble unique au monde. Visite de trois des plus importants monastères: Voroneţ, surnommé la «Chapelle Sixtine de l’est» mondialement connu pour le bleu de ses fresques dont celles du Jugement dernier; Moldoviţa, avec ses fresques aux couleurs remarquablement vivantes et son musée d’art religieux; Suceviţa, impressionnant monastère fortifié demeuré intact, installé dans un écrin de verdure, dont la plus célèbre des fresques est «l’Échelle des Vertus». Dîner dans un Monastère avec les nonnes. Découverte de l’artisanat local: poterie noire et peinture des œufs, tradition perpétuée par le peuple Houtsoule aux origines slaves. Retour à Gura Humorului en fin d’après-midi. Souper de spécialités régionales et nuit.


Jour 10 Gura Humorului - Sapanta - Sighetu Marmatiei - Vadu Izei
Départ pour la région du Maramures la plus au Nord de la Roumanie. Traversée des villages typiques dont les maisons et les églises sont construites en bois avec une ornementation fleurie et où le savoir-faire est perpétué par de nombreux artisans. Dîner dans une famille. Route pour Sighetu Marmatiei, aux portes de l’Ukraine, ville natale du prix Nobel de la paix Elie Wiesel. Continuation pour Sapanţa et son «Joyeux cimetière», où toutes les tombes ont été décorées dans un style naïf et provocateur par le sculpteur Ion Stan Patras Installation à l’hôtel à Vadu Izei, souper et nuit.


Jour 11 Vadu Izei - Cluj Napoca - Sighisoara
Départ tôt le matin pour Cluj Napoca, centre universitaire et culturel de la Transylvanie. Visite de la ville avec ses édifices de styles baroque et gothique qui bordent des rues commerçantes très animées. Découverte de la place des Héros avec l’église catholique romaine et le palais Banffy, l’église réformée, le palais Teleki. Dîner en route et continuation pour le pays des citadelles saxonnes. Arrivée dans la cité féodale de Sighisoara où naquit Vlad Tepes, le voïvode sanguinaire au surnom de Dracul (dragon et diable) qui inspira la légendaire figure du Comte Dracula. Installation à l’hôtel, souper et nuit.


Jour 12 Sighisoara - Biertan - Sighisoara
Matinée consacrée à la plus belle des cités médiévales de la Transylvanie: un urbanisme allemand, des maisons aux couleurs pastel, des ruelles pavées à l’ombre des fortifications, etc: découverte de la citadelle et de ses remparts, des 9 tours des corporations, de la place Cetatii et ses alignements de façades. Visite du Musée d’Histoire de la ville installé dans la Tour de l’Horloge. Un artisan y installa une horloge animée à deux cadrans au XVIIe siècle. Dîner libre. En après-midi, excursion à Biertan pour découvrir la plus belle des églises fortifiées (trois séries de remparts) de Transylvanie, classée au Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO. Retour en ville. Souper dans la maison natale de Vlad Tepes. Nuit à l’hôtel.


Jour 13 Sighisoara – Prejmer - Bran - Brasov
Route pour la Transylvanie du sud, aux portes des Carpates. Arrêt à Prejmer pour découvrir la très originale forteresse paysanne où chaque famille possédait une pièce creusée dans les fortifications pour entreposer ses récoltes. Continuation pour Bran afin de visiter le célèbre château perché, du plus pur style médiéval, assimilé à tort comme étant celui de Dracula. Dîner en route. Arrivée à Brasov et visite guidée du cœur de cette ancienne cité saxonne avec la célèbre église Noire de style gothique, la place du Conseil, le Bastion des Tisserands et les vestiges de la cité. Installation à l’hôtel. Souper dans un vieux château-fort avec spectacle de musique classique. Nuit à l’hôtel.


Jour 14 Brasov - Bucarest
Retour à Bucarest. Après le dîner libre, visite guidée du palais du Parlement, impressionnant par son immensité avec ses halls gigantesques, ses innombrables salons, ses escaliers monumentaux, le tout en marbre et dorures, conçu par Ceausescu dans sa folie des grandeurs. Fin d’après-midi libre ou pour compléter les visites de notre premier séjour dans la capitale roumaine. Souper dans un restaurant de la Belle Époque au cœur de la vieille ville. Nuit à l’hôtel.


Jour 15 Bucarest - Veliko Tarnovo
Départ pour la Bulgarie et passage de la frontière. Dîner en route. Continuation pour rejoindre Veliko Tarnovo, la grande cité médiévale bulgare sur fond de Balkan. Découverte de la «cité des tsars» (la colline des Tsarévets), sur un gigantesque piton rocheux entouré d’épaisses murailles: la tour de Beaudoin où l’empereur latin de Constantinople fut emprisonné, l’église St-Sauveur, le rocher des exécutions, etc.

Installation à l’hôtel et souper. En soirée, Son et Lumières sur la ville. Nuit à l’hôtel.


Jour 16 Veliko Tarnovo - Sipka - Kazanlak
En matinée, découverte des vieux quartiers de la ville avec la rue de Samovodska, entièrement rénovée et très animée, la maison du singe et l’auberge de Hadji Nikoli, les maisons blanches bordant les ruelles escarpées. Halte à Arbanassi village où les maisons ressemblent à des forteresses et où l’intérieur de l’église de la Nativité, est couvert de fresques parmi les plus riches et les plus intéressantes de la Péninsule des Balkans. Après le dîner, route pour Kazanlak par le col de Sipka; halte pour y découvrir l’église-mémorial (érigée en 1902) pour commémorer la victoire russe contre les turcs en 1878. Arrivée à Kazanlak, ville au cœur de la vallée des roses, la plus grande région productrice mondiale d’eau de roses. Visite de la réplique de la tombe thrace (IVe-IIIe s. av. J.C.) découverte au milieu du XXe s. et classée au Patrimoine mondial. Installation à l’hôtel, souper de spécialités régionales et nuit.


Jour 17 Kazanlak & le Festival Des Roses - Plovdiv
Matinée consacrée au « Festival des roses » qui a lieu la première fin de semaine du mois de juin dans toute la région. Promenade de l’aube jusqu’à 9h00 aux alentours pour assister à la cueillette des pétales de roses (la rosée étant importante dans l’élaboration de l’eau de roses). Défilé fleuri dans les rues de la ville et «pique-nique des roses» pour tous, sorte de barbecue géant. Visite du musée de la Rose pour découvrir la fabrication de cette eau si délicate. Route pour Plovdiv en fin de journée. Installation à l’hôtel, souper et nuit.


Jour 18 Plovdiv- Bachkovo - Plovdiv
Matinée de découverte de cette cité historique riche en monuments, ancien grand centre commercial entre l’Orient et l’Occident et qui a vu se succéder dans ses murs, les Thraces, les Romains, les Byzantins, les Ottomans et les Bulgares. Route jusqu’à Bachkovo pour y visiter le célèbre monastère fondé par des pères géorgiens, devenu l’un des plus grands centres de l’Orthodoxie bulgare, avec l’église de la Dormition de la Vierge qui abrite une icône miraculeuse. Sur le chemin du retour, arrêt à Assenovgrad pour y découvrir l’ancienne forteresse avec son église fortifiée à deux étages. Diner et visite de la vieille ville aux pittoresques ruelles pavées: le musée Ethnographique qui loge dans l’ancienne maison Koyumdjioglu, un magnifique manoir en bois; l’église St-Constantin-et-Hélène avec sa remarquable iconostase et ses fresques murales; le théâtre romain datant du IIe siècle; la mosquée Jumaïa. Souper et soirée libres à Plovdiv Nuit à l’hôtel.


Jour 19 Plovdiv - Rila - Sofia
Départ tôt pour le sud de la Bulgarie, principalement pour découvrir Rila, haut lieu spirituel depuis sa construction aux IXe et Xe siècles. Visite du monastère classé au Patrimoine mondial, aux allures d’une forteresse blottie au pied des cimes, avec ses fresques murales et ses collections de manuscrits et d’icônes. Dîner de truite dans un des restaurants proches du monastère avant de prendre la route vers Sofia. Installation à l’hôtel, souper et nuit.


Jour 20 Sofia
Journée consacrée à Sofia, l’ancienne Serdica fondée par la tribu Thrace au VIIe siècle. Visite du quartier de la cathédrale Alexandre Nevski, construite pour commémorer la victoire de 1878 sur les Turcs, et de son musée d’Art religieux qui présente une fantastique collection d’icônes. Marche dans le quartier de la place Nedelja, cœur animé de la cité: la mosquée des bains; l’église Sveta Petka; la rotonde St-Georges. Dîner. Visite de l’église de Bojana, en fait constituée de trois églises successives, situées dans une superbe enclos aux arbres centenaires et classées au Patrimoine de l’UNESCO. Pour terminer, visite du très riche musée national d’Histoire qui regroupe notamment les trésors de l’époque thrace retrouvés sur le territoire bulgare. Souper d’adieu suivi d’un concert de voix bulgares et nuit à l’hôtel.


Jour 21
Transfert à l’aéroport en début de matinée.